dimanche 9 septembre 2012

La première mise en forme d'un pin sylvestre



Un client m'a demandé de l'épauler pour le travail d'un sylvestre qu'il venait d'acquérir. La plante ,qui au premier abord, paraissait simple à entreprendre nous a posé quelques difficultés.

Les qualités de l'arbre:
-Yamadori bien repris avec une bonne vigueur
-Ligne de tronc intéressante
-Beaucoup de végétation et un bon bourgeonnement arrière.
-Une belle écorce même si la plante n'est pas très vieille

Les deux défauts principaux :
-la grosse et longue racine apparente
-la grosseur et la raideur des branches maîtresses

 

 

sur cette face, l'arbre présente une bonne conicité,un bon mouvement,  la grosse racine est expédiée vers l'arrière et la tête actuelle peut être supprimée pour être remplacée par une branche plus harmonieuse qui sera relevée.


La tête actuelle : trop grosse et confuse, une belle roue de vélo...
L'arbre débarrassé de sa tête et d'une grosse branche très rigide 


Après travail des jin et désaiguillage

Reste maintenant à mettre en place les charpentières et à poser la végétation le plus naturellement possible / de l'habillage tout simplement. L'apex est placé à l'aplomb de la base, malgré la succession de courbe on sent que l'arbre est "posé" : il dégage un sentiment de puissance.

Un travail en aval sera fait à partir du printemps 2013 pour réduire la longueur de cette grosse racine disgracieuse. Le choix de la face et l'inclinaison contribuent à la raccourcir pour l'oeil. 

La branche de gauche qui descend de la tête sera raccourcie pour dégager un espace vide au dessus de la première branche. Pour cela il est nécessaire d'attendre que l'arbre bourgeonne en arrière ou de pratiquer des greffes. Mais ceci est une autre histoire.